Accueil Les Assyro-Chaldéens d'hier et d'aujourd'hui Le vilage d'Ischy Saint Joseph le Voyant Annexes Nous contacter
Saint Joseph le Voyant ou Mar Yossep Hazzaya
Vie de Mar Yossep Hazzaya
Oeuvre de Saint Joseph la Voyant
Doctrine
Le synode de 786-787 : Condamnation de Saint Joseph
Citations
Les offrandes et les sacrifices
"Chéra" ou Repas fraternel
"Gher'd Mar Yossep" ou Le sacrifice
Mystères et miracles
Guerison d'une schizophrene
Le malheur des voleurs
Guérison du paralysé
Guerison de la muette
L'usage d'armes
Le défi
Qu'est devenu Ischy ?
Les Assyro-Chaldéens de France

DOCTRINE

Elle repose sur la division spirituelle de la vie monastique en trois degrés.

Le degré corporel : il correspond au début de la vie monastique, c'est-à-dire à la période de vie commune. Les œuvres sont accomplies avec la participation du corps : jeûnes, veilles, dénuement volontaire, œuvres extérieures de charité. Dans ce degré, l'âme fait face à diverses épreuves notamment à l'attaque des démons, de la luxure et des différentes passions. La prière tient une place importante (prière par lecture). Ce degré fait aboutir à la Pureté et à la Contemplation des êtres corporels.

Le degré psychique : il correspond au séjour dans la solitude pendant la vie monastique. Ce degré est caractérisé par la pratique des vertus intérieures : l'humilité, la patience, la bonté, etc. Ce degré fait aboutir à la Limpidité et à la Contemplation des êtres incorporels et à celle du Jugement et de la Providence. A ce stade, le moine est enivré d'amour pour tous les hommes, qui sont à ses yeux tous justes. Sa prière et son recueillement sont alors continuels; et il n'a plus besoin d'office et de lecture.

Le degré spirituel : c'est le degré de la Perfection. Il est situé au-delà de la pratique des sens et celle de l'âme. C'est le degré propre de la pratique de l'intellect (hauna). Est inclue dans ce degré, la vision de la "Lumière sans forme" de la Trinité et du Christ Ressuscité. L'âme apparaît alors comme le feu ou le soleil. Ce degré est symbolisé par le ciel spirituel. Dans ce degré, il n'y a plus de lutte, car en voyant Dieu, on atteint la Perfection.

Vie de Mar Yossep Hazzaya haut de page Le synode de 786-787 : Condamnation de Saint Joseph
Ischy Contact