Accueil Les Assyro-Chaldéens d'hier et d'aujourd'hui Le vilage d'Ischy Saint Joseph le Voyant Annexes Nous contacter
Saint Joseph le Voyant ou Mar Yossep Hazzaya
Vie de Mar Yossep Hazzaya
Oeuvre de Saint Joseph la Voyant
Doctrine
Le synode de 786-787 : Condamnation de Saint Joseph
Citations
Les offrandes et les sacrifices
"Chéra" ou Repas fraternel
"Gher'd Mar Yossep" ou Le sacrifice
Mystères et miracles
Guerison d'une schizophrene
Le malheur des voleurs
Guérison du paralysé
Guerison de la muette
L'usage d'armes
Le défi
Qu'est devenu Ischy ?
Les Assyro-Chaldéens de France

Accueil > Saint Joseph le Voyant > Chéra ou Repas fraternel
"CHERA" OU REPAS FRATERNEL

Depuis la construction de l'église d'Ischy, les habitants de ce village ont voulu réserver une journée de recueillement et de remerciement pour rendre grâce au Saint, sous la protection duquel ils vivaient. Cette vénération consiste en l'apport d'un repas par chaque habitant du village. Sur la terrasse de l'église, ils partageaient tous ensemble la nourriture apportée.

La présence de tout le monde était indispensable et en même temps une journée agréable et ensoleillée était souhaitée pour le bon déroulement de la fête. Cette journée se situe entre la fin de la période de transhumance et le début de la période hivernale. A cette époque de l'année, l'ensemble des travaux sont effectués ce qui libère la quasi-totalité des hommes. De plus, le beau temps permet de passer une agréable journée de fête.

Cette réunion permettait à chacun, en faisant ce cadeau à Saint Joseph Hazzaya, de se sentir plus près de lui. La conviction de ces villageois se trouvait confortée en un tel jour : croire en la présence d'un saint dans leur vie quotidienne. Cette journée consacrée à Saint Joseph Hazzaya aurait lieu le dimanche le plus proche du début du mois de novembre et cela probablement depuis le IXème siècle. Cette date est celle qui convient le mieux pour un tel rassemblement.

La journée commence par la célébration d'une messe dédiée à Saint Joseph Hazzaya dans l'église. Durant cette cérémonie chacun remercie le Saint pour l'aide qu'il lui a apportée tout au long de l'année et plus particulièrement pendant la transhumance. Période durant laquelle les travaux sont plus nombreux et plus difficiles. Chacun des villageois prie le saint pour qu'il l'aide à passer l'hiver rude qui s'approche.

Ce jour-là, toutes les pensées sont tournées vers le même objectif qui est celui de rendre grâce à Dieu en passant par Saint Joseph Hazzaya. Ce dernier est en même temps remercié pour ses interventions. Dans une entente parfaite au sein du village, tous les habitants du village, hommes, femmes, enfants, personnes âgées, ainsi que tout visiteur du village sont invités par le curé, assisté de ses diacres, à partager ce repas fraternel autour d'une même table. La fête se déroulait sur la terrasse de l'église. Le repas servi, le curé commence sa bénédiction. Cette dernière comprend plusieurs chants ainsi que des prières comme "Notre Père" et "Je te salue Marie" reprises en cœur par toute l'assemblée. A l'issue de cette bénédiction, chacun peut commencer à manger en respectant une certaine discipline à l'égard des personnes et de la nourriture.

A la fin du repas nous rendons grâce à Dieu et au Saint sous la protection duquel nous vivons. Nous les remercions pour leur bonté et nous les prions pour qu'ils nous aident à satisfaire nos besoins au jour le jour et qu'ils nous guident dans nos actions.

En ce dimanche d'automne, Saint Joseph Hazzaya, protecteur d'Ischy, est fêté pleinement. A cette fête annuelle, tous participent fraternellement dans la joie pour honorer le saint et pour demander ses faveurs.

Les offrandes et les sacrifices haut de page Gher'd Mar Yossep ou Le sacrifice
Ischy Contact